Ces maladies que nos animaux de compagnie peuvent nous transmettre

Catégories :

Nous sommes de plus en plus nombreux à adopter un animal de compagnie. Des millions de foyers français possèdent au moins un animal de compagnie. Il faut dire que les bêtes nous apportent un apaisement, un réconfort dont nous avons tellement besoin dans la vie de tous les jours.

Les zoonoses, on ne les connaît pas toutes

Arriver chez soi et savoir qu’un être affectueux nous attend impatiemment puis nous accueille avec joie, ça a le don d’effacer le stress et la pression accumulée dans la journée. L’effet animal de compagnie est connu, reconnu et chéri à travers le monde, ce qui explique cet engouement incessant pour l’adoption. Toutefois, il est vital de savoir qu’il existe des maladies que nos animaux peuvent nous transmettre, sans qu’on ne s’en rende compte parfois. Mais l’inverse est aussi possible, ce qui veut dire que nous, les humains, pouvons aussi leur transmettre des maladies. C’est ce qu’on appelle zoonoses. Apprenons à les connaître mieux afin de les éviter, si possible, ou de les prendre en charge le plus rapidement possible, dans le cas où le mal est fait.

Maladies transmissibles par contact cutané

Ce sont des maladies que peuvent transmettre un lapin ou un cochon d’Inde comme d’autres animaux à poils. La première que nous citerons, c’est la teigne. Elle est due à un champignon minuscule tel que la Microsporum sp ou Trichophyton sp. Comment savoir que votre animal en est infesté ? Selon l’animal, ça peut se traduire par une dépilation et des pellicules mais pas toujours puisqu’il arrive que des animaux en sont porteurs alors qu’ils sont sains et ne présentent aucun symptôme. Les spores microscopiques provenant des poils d’un animal contaminé s’accrochent quelquefois sur les murs, les sols, certains objets et les enfants, en les touchant, risquent de contracter une maladie. Le fait est que ces spores sont très résistantes, parfois pendant des années, si l’environnement est sec.

Attention à ces zoonoses

La gale sarcoptique et la cheylettiellose sont des zoonoses que l’on peut contracter via les rongeurs, les furets, les lapins, etc. Il s’agit d’acariens qui provoquent démangeaisons, croûtes et pellicules sur l’animal mais chez un enfant, une pseudo-gale qui se traduit pas des démangeaisons aussi et des petits boutons. Et la transmission se fait directement avec un animal contaminé. Et puis, il y a ces maladies qui se transmettent via des griffures, contact avec la muqueuse ou la peau atteinte, ou encore par des morsures. C’est le cas de la pasteurellose et les infections à germes anaérobies engendré par les morsures et qui se manifestent par des cellulites, des abcès ou des suppurations et aussi une forte température, de la rougeur et une vive douleur. Les rats, entre autres, peuvent transmettre la leptospirose due à une bactérie qui prolifère dans l’humidité. La transmission se fait par contact avec des muqueuses ou de la peau de l’animal et se traduit par de la fièvre, une atteinte des reins et du foie ou même par la jaunisse.

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *